Après Charlie: Laïques de tous les pays, mobilisez-vous ! - Djemila Benhabib
16080
post-template-default,single,single-post,postid-16080,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-9.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive

18 Août Après Charlie: Laïques de tous les pays, mobilisez-vous !

Les massacres de Charlie Hebdo et du 13 novembre 2015 à Paris ne sont pas des gestes isolés ou des actes de folie. Ils s’inscrivent dans une démarche réfléchie et sont le fruit d’une stratégie qui a fait ses preuves de l’autre côté de la Méditerranée et qui vise à anéantir la démocratie. Cette idéologie a un nom: l’islam politique.

Ceux qui ont donné l’ordre d’exécuter les caricaturistes de Charlie sont les mêmes qui ont fait assassiner Tahar Djaout, premier journaliste martyr d’Algérie, qui ont lancé la fatwa contre l’écrivain anglo-indien Salman Rushdie et qui ont commandité l’attentat contre le grand homme de lettres égyptien Naguib Mahfouz. Ils sont nourris de la même détestation de toute pensée libre, de la même aversion pour la connaissance, la culture et les arts, de la même révulsion morbide pour la vie, l’amour, le rire.

Ce qui est nouveau, c’est l’expansion de ce phénomène en Europe et en Amérique. Ce virus mortel se nourrit des incohérences et des contradictions des États occidentaux aussi bien que des complaisances, voire des complicités de certaines élites démissionnaires toujours promptes à excuser les assassins et à accabler les victimes.

> Pour en savoir plus

Il est temps d’agir. Il faut défendre fermement ce que nous avons de plus cher en démocratie: la liberté de conscience et la liberté d’expression. Il faut redire que critiquer ou rire de l’islam ne relève pas du racisme, et que seule la laïcité peut assurer la coexistence des croyants de toutes confessions et des non-croyants.

Aucun commentaires

Navré, les commentaires sont présentement désactivés pour cet article.