Je soutiens Djemila - Djemila Benhabib
15375
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-15375,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-9.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive

JE SOUTIENS DJEMILA

CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Victoire en Cour supérieure du Québec

 

C’est avec une joie immense que j’ai appris notre victoire dans le procès en diffamation qui ma opposée en septembre dernier aux Écoles musulmanes de Montréal, un procès intenté voici quatre années déjà dans le but évident de me faire taire et de mettre un terme à mon combat contre l’islam politique.

 

Je veux dire à tous ceux qui m’ont soutenue sans relâche au cours de cette lutte ma grande satisfaction aujourd’hui devant le jugement de la Cour supérieure et de l’honorable juge Carole Hallée. Je vous remercie donc pour votre soutien, moral et financier. C’est avec soulagement et sérénité que j’ai reçu ce jugement étoffé de 43 pages de madame la juge Carole Hallée, un jugement qui fera certainement jurisprudence et qui donnera encore plus de poids à la liberté d’expression chez nous. Je dois vous rappeler – à tout seigneur tout honneur – que notre défense, au cours des cinq journées du procès en septembre dernier, fut impeccable, avec une prestation exceptionnelle de mon avocat, Me Marc-André Nadon. Son plaidoyer fut une véritable pièce d’anthologie.

 

Après ces quatre années de tracasseries judiciaires, c’est à vous que je dois aujourd’hui cette victoire. Sans vous, sans votre générosité, sans votre appui moral, je n’aurais pu me rendre au bout de ce chemin. Vous avez été si empressé(e)s à me venir en aide que je ne vous remercierai jamais assez pour la grandeur de votre geste. C’est tout le Québec, la France et toutes les sociétés démocratiques qui y gagnent puisque c’est notre liberté d’expression à tous qui était en cause dans cette affaire et notamment le droit de critiquer les religions.

 

« À défaut d’accorder autant de protection à la liberté d’expression dans un contexte de débat d’intérêt public, a écrit madame la juge Hallée dans son jugement, c’est la société qui subira un préjudice énorme en ce que plusieurs débats ne seront plus avancés, plusieurs sujets ne seront plus abordés et enfin, tous cesseront d’en parler. »

 

Enfin, grâce à vous et à tous mes appuis j’ai pu faire face aux coûts exorbitants de ce genre de poursuite-bâillon. Je ne vous cacherai pas que ces coûts ont largement dépassé le montant de la poursuite elle-même. Le calcul de nos adversaires était clair : me mettre dans une situation inextricable. Ils n’ont pas réussi. C’est en soi toute une victoire et cette victoire je vous la dois.

 

Nous faisons maintenant face au dépôt d’une demande d’appel du jugement de première instance par les Écoles musulmanes de Montréal. L’appel est un droit dans notre système judiciaire. C’est donc avec confiance et détermination que nous entreprenons cette seconde phase des procédures intentées contre moi. Encore là, votre appui me sera d’un grand secours.

 

Djemila Benhabib

 

 

 

  • Faire parvenir un don par la poste à l’une des deux adresses indiquées ci-dessous :

 

 

C.C.I.E.L

701 bd Thibeau, C.P 33023, Trois-Rivières (Québec), G8T7B0

Attention ! Le chèque doit être libellé à l’ordre du : C.C.I.E.L (Collectif citoyen pour l’égalité et la laïcité).

 

 

Jesoutiensdjemila

BP 30138, 93204 Saint-Denis, France

Attention ! Le chèque doit être libellé à l’ordre de l’Association A.M.E.L (Association pour la mixité, l’égalité et la laïcité).

 

 

Merci de votre solidarité !

 

 

Le Comité de soutien de Djemila Benhabib

 

 

Pour faire un don: