Lettre à Djemila - Observatoire de la laïcité de Saint-Denis - Djemila Benhabib
16077
post-template-default,single,single-post,postid-16077,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,qode-title-hidden,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-9.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive

01 Déc Lettre à Djemila – Observatoire de la laïcité de Saint-Denis

Chère Djemila,

 
La liberté de conscience, la liberté de critiquer les religions sont des principes intangibles dans une démocratie. Les attaques en diffamation pour avoir exercé ces droits fondamentaux sont révélatrices d’une volonté de faire taire toutes celles et ceux qui osent parler, critiquer. Et naturellement particulièrement les femmes qui sont la cible première des extrémistes.

 

La mise en lumière des pratiques sexiste de cette école devrait faire réagir les autorités québécoises car ces discriminations sont particulièrement choquantes lorsqu’il s’agit de petites filles et ne semblent pas en accord avec la démocratie de ce pays qui pourtant subventionne cet établissement.

 

Malheureusement, on constate que toutes les religions ont des pratiques discriminatoires vis-à-vis des femmes.

 

Nous tenons à remercier Djemila de ses courageuses prises de position et lui apportons notre soutien dans son combat pour les libertés et les droits des femmes, pour faire vivre la laïcité qui nous protège et nous émancipe.

 

Pour L’Observatoire de la laïcité de Saint-Denis

Le président
ANDRE GOMAR

La vice-présidente
Françoise Marguerite Barbieto

Aucun commentaires

Navré, les commentaires sont présentement désactivés pour cet article.